En avril, te fais pas d´bile

imp-3229603_1920.jpg

Tu rêves de chaleur mais repenses avec nostalgie à tes vacances au ski, le froid revigorant quand tu faisais la queue aux œufs, l´allégresse quand tu t´élançais sur les pistes, le plaisir d´un vin chaud en terrasse, le sentiment d´une raclette bien méritée après avoir brûlé des milliers de calories. Et maintenant, tu es dans un entre-deux… Le froid et la neige disparaissent petit à petit. Une saison est passée mais c´est pas encore vraiment le printemps. Ca fond, ça pleut doucement comme ton nez qui coulait ces derniers mois. Ton corps et ton mental sortent de la grotte, ils ont été dans l´obscurité, le froid, le vent, la pluie. Tu as frémi, claqué des dents, tu as eu une gastro à Noël, puis la grippe en février,  tu t´en remets à peine. La nuque raide, les lèvres gercées. Tu te projettes déjà dans tes vacances d´été : camping en Bretagne, road trip en Croatie, kayak dans le Verdon, fjords en Norvège, vélo dans les Landes, grands canyons aux States, rando dans les Cévennes. Evidemment, ça fait rêver…sois patient, c´est pour bientôt. Si ça peut te rassurer, rappelle-toi qu´il y a des endroits dans le monde où en avril, il y a encore 1,50 m de neige et – 3 degrés ! N´oublie pas de souffler, oui avril c´est peut-être un mois que tu n´aimes pas, que tu aimerais sauter, mais apprécie-le. C´est justement le moment de prendre soin de toi. Nourris ton corps asséché avec de l´huile ou du lait. Va te faire couper les cheveux. Tu es lassé des patates, choux et betteraves ? Redécouvre avec plaisir les radis, les asperges et les kiwis. Déshabille-toi ! Tu avais camouflé tes formes sous des couches de laine, tu te sentais encombré de bonnet, gants, écharpe…apprécie désormais la légèreté. Tu ressors tes vêtements demi-saison ou te constitue une nouvelle garde-robe avec des matières fluides, colorées, fleuries. Au placard le cachemire, le velours, la polaire. Tes oreilles, libérées de ta capuche, peuvent se laisser charmer par le chant des oiseaux qui reviennent d´Afrique. Redresse-toi comme ces fleurs qui se remettent à pousser. Tu voudrais que ça aille plus vite ? Patience… Émerveille-toi de cette tranquille renaissance. Finies les longues soirées les yeux rivés sur les écrans et le cafard pelotonné sous un plaid. Les rues se réveillent, respire l´air frais ! Les invitations reprennent. La trêve hivernale est terminée avec la promesse d´apéros en terrasse, de pique-nique dans les parcs, de rencontres inopinées, de corps dénudés, de festivals exaltés. Pose-toi et vis…en avril, te fais pas d´bile !

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les autres articles

S'abonner à la Newsletter

Je ne spam pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Même catégorie
Catégories
Articles récents

Suivez moi sur les réseaux