Pourquoi je fais ça ?

Alors en fait, tout a commencé quand…

Un homme en blouse blanche a écrit infertilité sur mon dossier et que mon imagination est devenue très féconde

Euh non, tout a commencé quand, j´ai quitté ce cher pays de mon enfance et que, en entendant des mots comme kukkakaali, täyskäännos, polkupyörä ou encore syytämättäjättäminen, j´ai regretté Jean-Baptiste, Victor, Arthur et cie.

Sûrement aussi quand, pour fêter mon entrée dans la douce adolescence, une orthodontiste m´a harnachée d´une muselière d´inox réduisant ainsi mes élans volubiles…

Peut-être aussi qu´à force de lire sur mes bulletins Élève sérieuse mais trop de bavardages

Ou encore quand je mettais en scène mon frère et ma sœur dans des pestacles devant un public ébahi composé de nos géniteurs, leurs géniteurs et de voisins curieux…

Serait-ce parce que, enfant, il fallait que je répète j´aimerais parler trois fois de suite pour qu´on daigne me donner la parole ?

Ah non, je sais ! Ça a sûrement commencé quand j´essayais en vain de me faire entendre : “Allo maman ? ici bébé !”

Bref, je ne sais pas quelle goutte a fait déborder le vase…aujourd’hui, il faut que je déborde, je dégouline, je vibre, je transpire, je diffuse, je hurle, je respire, je chuchote, je susurre, je jase, je m´épanche, je baragouine, je devise, je jacte, je babille, je jaspine, je cause !

EXPRIMER : selon la rousse, vient du latin exprimere soit “faire sortir en pressant”. Moi, ça me fait aussi penser à EXit la peur PRIMalE !

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les autres articles

S'abonner à la Newsletter

Je ne spam pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Même catégorie
Catégories
Articles récents

Suivez moi sur les réseaux